Tagmartin stimming

Detroit en stéréotypie

Reflection, le premier album de Stimming, possède l’une des pochettes les plus abominables de la décennie, un mix d’images new