post Mission : possible

26 octobre 2008 @ 14:21

par Coddo del Porta
sous influence des lunettes noires

sous influence des lunettes noires

L’air de perfection que prennent certains morceaux les rend, croit-on, impossibles à remixer. On leur applique volontiers le qualificatif d’ultimes pour signaler ainsi que rien ne viendra après — c’est-à-dire d’après — eux. Comme l’herbe après les Huns, le remix ne pousse plus après les chefs-d’œuvres.

Ce constat, on le fait surtout a posteriori, une fois entendue la tentative infructueuse. La puissance symbolique du morceau original était telle que le voilà tabou, intouchable, et la malédiction se communique à qui défie l’interdit. Aussi ne compte-t-on plus les remixes ennuyeux, affadissants, serviles, négligents, transparents, mégalomanes, démesurés, etc. — mais je me livrerai une autre fois à une typologie par l’exemple des remixes manqués.

Pour l’heure, je voudrais surtout mettre l’accent sur une réussite. Tiga & Zyntherius, autrement dit Jori Hulkkonen (dont on pourra lire tout le bien que je pense de l’album Errare machinale est dans le prochain numéro de Une Nuit Sous Influence) avaient fait paraître en 2001 un maxi, Sunglasses ep : le titre était une reprise du Sunglasses at night de Corey Hart, datant de 1983. Ils étaient parvenus à conserver l’essence de la production de ce morceau à la jonction ente rock U.-S. hyper-guitarisé, rythmique post-indus (y compris dans la voix, sinon surtout) et froidure synth-pop ; ils avaient en même temps transposé cela dans la musique de leur temps. Moins de guitares, mais plus de froid et une voix sur-synthétisée.

Alors, indépassable, ce morceau ? Je l’aurais cru. Or, il vient justement de donner lieu à une ressortie enrichie. Plusieurs remixes sont très bons dans leurs genres, c’est-à-dire variés, comme le premier de Popoff ou celui de Black Devil Disco Club ; d’autres — eh ! bien, je les ai déjà oubliés. Quant au plus fou, quant à celui qui a pris la mesure de l’original et peut seul dignement se mesurer à lui, il est signé Alter Ego. Long de plus de dix minutes, il est même trop court.

Tiga & Zyntherius : Sunglasses at night (Alter Ego remix)

Pour mémoire, le clip de l’original.

Tags:, , , , , , , ,

post ERRARE MACHINALE EST

8 juillet 2008 @ 18:07

par Jack LockerRoom

Jori Hulkkonen

Je n’avais jamais trouvé mon album pop ultime, celui qui vous remonte de toutes les dépressions et qui vous garde les pieds sur terre, je n’avais jamais trouvé mes Beatles.

Aujourd’hui c’est fait. Jori Hulkkonen vient de sortir l’album de pop synthétique ultime, mes Beatles électroniques. Et c’est Fcom, label devenu discret — touché au foie par la crise mondiale du disque — qui porte cette pépite à bout de bras.

Bien entendu la presse spé n’en parle pas, Fcom n’a plus les moyens d’acheter des encarts pub format A5 et un PR à 3.000 euros. L’album sort en digital, en édition limitée double LP pour quelques happy few et en CD en Finlande uniquement.

Voilà, tout ça c’est un peu de notre faute (ndlr: Petit Papa Noël).

Les journalistes ne servent plus à rien — que la vermine leur ronge l’échine et le reste — merde, c’est décidé, je n’achèterai plus un numéro de ces foutus magazine à la c…

En attendant, Jori et son pote Jimi nous ont concocté une ballade synthétique évolutive. À écouter en brûlant sa collec de mag, putain, la machine part en sucette, fait chier. (ndlr: C’est bon, on a compris, c’est limite, là…)

Jori Hulkkonen : Synthetic ballad of Charles Darwin (feat. Jimi Tenor)

Tags:, ,

post 10 x 303 = 3030 — So run the tears like wine

7 juillet 2008 @ 22:43

par Jack LockerRoom


Acid Symphony Orchestra

Pendant que des dizaines de milliers de teenagers poussent des boutons virtuels à la souris, une bande de vieux Finlandais overdosés à la sérotonine se disent que ce serait cool de faire jouer dix TB-303 et une TR-808 ensemble, juste pour rigoler, et accessoirement pour créer le premier orchestre symphonique acidifié de l’histoire.

L’union fait la force… Les machines sont au courant, les mecs.

Tags:, , ,

propulsé par WordPress © unenuitsousinfluence.org 2017