post Surprenante Grace

23 septembre 2009 @ 23:59

par Coddo del Porta
cannibale avant l'heure

cannibale avant l'heure

D’une artiste dont il a déjà été question ici ou , il faudrait ajouter qu’elle conserve une capacité à nous séduire par le son qui dépasse la normale. On connaît le genre d’indulgence coupable dont on s’autorise – la culpabilité pouvant donc tenir un rôle moteur y compris dans le champ de la musique – pour continuer d’écouter tel dont on aimait le son autrefois, mais qui a vieilli ou tel avec qui l’on a vieilli.

Grace Jones, en déesse dévoratrice, jadis d’automobiles et désormais de ses semblables, affranchit son auditeur de toute culpabilité parce qu’elle fut entourée et s’entoure encore d’artistes et de producteurs à la pointe de son temps, autrement dit quelque part entre maintenant et bientôt.

Le titre qui suit, emprunté à l’album Hurricane, joyau dont chaque morceau représente une des faces, est la version originale de ce remix : de même que celui-ci ne redoublait pas celui-là, les dernières secondes du premier sont augmentées d’un appel à ce Dieu noir et femme qu’est la chanteuse auto-transfigurée. À bon entendeur.

Grace Jones : Williams’ blood

Tags:,

post Pourquoi pas/pourquoi ?

5 novembre 2008 @ 17:04

par Coddo del Porta
Freak show d'anniversaire

Freak show d'anniversaire

Les raisons ne manquèrent probablement pas de rejeter ce remix par Aeroplane de Williams blood, un morceau du nouvel album de Grace Jones.

Je n’en vois aucune : je ne vais donc pas me crever la paillasse à chercher je ne sais où celles invoquées par je ne sais qui.

Grace Jones : Williams blood (Aeroplane remix)

Tags:, , ,

post Guy, si tu nous lis…

17 juillet 2008 @ 17:26

par Coddo del Porta
Projection de McArthur

Projection de McArthur

Il a fallu non moins de trois personnalités du monde de la musique à trois époques différentes pour mettre en œuvre ce titre-là, à savoir un Argentin qui avait composé le morceau en 1974, une Jamaïcaine des États-Unis qui l’avait repris en anglais en 1981 et juste un gigolo international de Munich qui en a donné une version berlinoise en 2005.

Grace Jones : I’ve seen that face before (Libertango) (DJ Hell Berlin mix)

Tags:, , ,

propulsé par WordPress © unenuitsousinfluence.org 2017