post Duo Daho Dominique A

13 mars 2014 @ 21:04

par Coddo del Porta
plus de choses en creux

plus de choses en creux

Je n’aurais jamais cru que les apparier pût donner un si beau résultat : je les aimais jusqu’ici chacun à sa façon et pour sa façon, mais il paraît qu’Étienne Daho et Dominique A peuvent être aimés aussi ensemble.

Tags:, , ,

post Les causes et les effets

21 février 2013 @ 18:56

par Coddo del Porta
trop de réalité trouble

trop de réalité trouble

Dominique A sait combiner la beauté des musiques à celle des mots. La secousse dont j’avais parlé ailleurs paraît donc être de règle.


DOMINIQUE A - PARCE QUE TU ÉTAIS LÀ par abcd123456789

Tags:, ,

post Jamais trop tard

26 mars 2012 @ 22:10

par Coddo del Porta
au milieu d'une jungle à la Rousseau

au milieu d'une jungle à la Rousseau

J’ignore pour quelle raison je n’ai pas aimé davantage Dominique A jadis, quand il commençait de chanter et que je commençais de m’intéresser de plus près à la musique, c’est-à-dire à y procéder à des choix.

Aujourd’hui, cette musique me semble convenir et à la représentation que je me fais de la musique de Dominique A, et à la force que la beauté requiert pour tenir sa place dans le monde. D’où le caractère paradoxal de cette chanson dans laquelle l’émetteur, au nombre duquel nous sommes convoqués, réclame à un destinataire innommé la restitution de la lumière et de la beauté, au moment précis où l’harmonie, la force du rythme et celle des paroles, non pas nous rendent, mais nous offrent de la beauté.

Quant à cette danse étrange, elle inscrit dans le corps de l’artiste la puissance subversive et dérangeante de la beauté qui fait défaut – celle qui n’est ni connue ni attendue. En l’espace de trois minutes, cette chanson est une secousse du genre de celles dont on ignorait qu’on les attend.

Et ci-dessous les paroles lyrics de Rendez-nous la lumière (Lire la suite…)

Tags:, ,

post Dynamique de la résolution continue

22 août 2010 @ 15:20

par Coddo del Porta
est-ce moi que je vois peignant ?

est-ce moi que je vois peignant ?

Certaines musiques choisissent l’irrésolution comme ressort : donner l’impression qu’il manque quelque chose – une note, un accord, la résolution de la cadence – sert à maintenir la tension esthétique. En voici une qui n’est que résolution et qui semble dire : « C’est fait, voilà, on en a toujours déjà terminé avec cette chanson. ». Elle parle d’amour au futur – ce qui permet de se rappeler que rien de ce qui se joue dans aucune chanson n”est indépendant de ce qui s’y dit.

Dominique A : L’Amour (en concert)

Ci-dessous, les paroles seules. (Lire la suite…)

Tags:,

propulsé par WordPress © unenuitsousinfluence.org 2017