On dirait du My Bloody Valentine

Pas subtil, en live, le Ricardo Tobar.
À croire qu’il préfère garder au fond des tiroirs de ses maxis son goût pour les sonorités saturées.
Qui sait s’il assistait au concert de My Bloody Valentine au Zénith mercredi 9 juillet ?
Eux y étaient, en tous cas.

Mais qui, eux ?

Ricardo Tobar : Made
02-made-128

5 Comments

  • Jim Wilde
    10 juillet 2008 20:21

    Oh mon dieu !

  • Jim Wilde
    10 juillet 2008 20:22

    Oh mon dieu (again) !

  • Jim Wilde
    11 juillet 2008 23:06

    Ayè viens de piger. My Bloody Valentine = mur du son = Phil Spector. Mais c’est bien sûr !

  • 11 juillet 2008 23:10

    Bravo, Jim. Vous gagnez un toupet.

  • Jim Wilde
    11 juillet 2008 23:13

    Oh mon dieu (ter) !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.